accueil
du site
les patronymes
dans ma généalogie
les villages
du Bassigny autrefois
La Mothe, ville lorraine
baptêmes de 1641 à 1645
dernière délibération et signataires
Outremécourt
les Dauvoin
 les Devillard
  cartes postales
l'abbaye
de Morimond
les
saintiers
galerie liens
Damblain registres paroissiaux de 1632 à 1761
  les Gautrot  le recensement de 1836 à 1839
  les métiers les cartes postales   l'église
  mes ascendants dans le village
  le choléra de 1854
Levécourt baptêmes décès mariages
métiers charte actes particuliers habitants des granges
 mes ascendants 
  photos de l'église  photos dans le village 
  les cloches  un peintre 
 
 
Les cloches de Levécourt


 

 Je remercie Madame le Maire de Levécourt, Monique Charlet, de son amabilité, de sa gentillesse et de sa disponibilité et Monsieur François Cherrier, Adjoint au Maire, qui m'a fourni les photos des cloches du village ainsi que tous les renseignements qui les concernent.
 
 L'église de Levécourt possède trois cloches. La grosse située, dans le clocher, à l'ouest, a été conservée à la révolution. La moyenne est au milieu, la plus petite est située, coté choeur, à l'est.
  Ci- dessous photos et descriptions de la grosse cloche et de la petite.

 


 

 Cette cloche a été fondue par Pierre Soyer en 1774.

 La queue du battant est un petit cube qui présente huit arêtes. Habituellement cette partie du battant est cylindrique.

Sur la partie médiane de la cloche il y a une vierge en médaillon et à l'opposé un Christ

   Cette cloche pèse 200 Kg, mesure 0,70 m de diamètre et donne le Do.

  Pierre Soyer est né à Levécourt le mercredi 1er février 1730.
 Il est décédé à Levécourt le lundi 22 juillet 1811, à l'âge de 81 ans
 

 les inscriptions sur la cloche
 


 
La petite cloche et la moyenne ont été fondues à Robécourt par Georges Farnier, le 23 juillet 1936.

  La moyenne pèse 155Kg et donne le Ré.

  La petite pèse 108 Kg et donne le Fa.

  Elles ont été baptisées le 4 Octobre 1936 par Monseigneur Choquet, évêque de Langres en présence du Conseil municipal de Levécourt avec à sa tête son maire, Paul Procureur.

  Les parrains: Monseigneur Rozier et Paul Barret

  Les marraines: Mesdames Procureur et Pierre Leclerc

  Le coût de ces deux cloches a été de 2345F.

  Ces deux cloches ont été fondues en même temps que le bourdon de Gérardmer "Alphonse" qui pèse 4817Kg et une autre cloche de 570 Kg
 

 En 1914, pour cause de guerre, Ferdinand Farnier doit fermer la fonderie de Robécourt.

  A la fin de la guerre, son fils, Georges, succède à son père à la tête de la fonderie, qui reprend son activité.

  En 1939, pour cause de guerre, à nouveau, Georges Farnier est obligé de fermer la fonderie.
  Cette fermeture est définitive.

  Georges Farnier meurt en 1964; il est le dernier fondeur de cloches du Bassigny