accueil
du site
les patronymes
dans ma généalogie
les villages
du Bassigny autrefois
La Mothe, ville lorraine
baptêmes de 1641 à 1645
dernière délibération et signataires
Outremécourt
les Dauvoin
 les Devillard
  cartes postales
l'abbaye
de Morimond
les
saintiers
galerie liens
Damblain registres paroissiaux de 1632 à 1761
  les Gautrot  le recensement de 1836 à 1839
  les métiers les cartes postales   l'église
  mes ascendants dans le village
  le choléra de 1854
Levécourt baptêmes décès mariages
métiers charte actes particuliers habitants des granges
 mes ascendants 
  photos de l'église  photos dans le village 
  les cloches  un peintre 
 
 



 
Briard Charrey
Choël Coillez
Collin j.b. Les autres Collin
du Boys Garnier
Guénon Héraudel
Illoud de Landrian
Papigny Pételot
Plumeret Regnauld
Thouvenel Thouvenin
Vigneron autres signataires


 
Etienne Choël


  Né à la Mothe vers 1615
il est licencié en droit de l'université de Pont-à-Mousson, avocat au bailliage du Bassigny
en 1641, à l'élection du 4 juin 1645, il devient le dernier mayeur de la ville. En cette qualité, il prête serment de fidélité au roi de France le 7 juillet 1645
il épouse en 1639 Marie Briard, fille de Dominique Briard et de Françoise Vouillemin, dont il a une fille en 1643 et un fils en 1644.
Sa fille et sa femme succombent aux misères du dernier siège.
Ce double deuil, la ruine de son foyer et de sa ville natale l'affectent tellement qu'il se retire du monde et devient prêtre.
Il meurt vers 1665 curé d'Hagnéville ou de Suriauville, son fils Nicolas Etienne est encore mineur.